Bobby Fischer, l’ascension et la chute d’un génie aux échecs

Bobby Fischer est un génie des échecs, qui est « tombé dans la marmite » lorsqu’il était enfant. Elève brillant à l’école, il a été tout de suite séduit par ce jeu de réflexion. De club en club, l’adolescent se fait rapidement une réputation et n’a qu’une seule idée en tête : battre les Soviétiques et devenir champion du monde. A 15 ans, il devient champion d’échecs des Etats-Unis. En 1972, il bat à plates coutures le russe Boris Spassky et accède ainsi au titre suprême.

Si Bobby Fischer est excellent aux échecs, il reste un personnage complexe et capricieux. Adhérant aux théories complotistes, l’homme mettra lui-même un terme à sa carrière, tant ses exigences sont nombreuses.

En lisant la bande dessinée de Wagner Willian et Julian Voloj, on se dit que Bobby Fischer a tout pour réussir dans la vie. Et pourtant, si le bonheur est à portée de mains, le joueur ne le saisit pas. « L’ascension et la chute d’un génie des échecs » est une lecture frustrante. Quel gâchis en effet de tout stopper à même pas 30 ans, alors que l’on est en pleine gloire. Bobby Fischer terminera malheureusement sa vie seul en Islande, dans un état proche de celui de la folie. Un destin court mais exceptionnel que celui d’un homme torturé.

2 réflexions sur “Bobby Fischer, l’ascension et la chute d’un génie aux échecs

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.