Le musée Hergé

Le musée Hergé

Tintin

Le Musée Hergé est, comme son nom l’indique, consacré à l’auteur-illustrateur Hergé, ainsi qu’à l’ensemble de son œuvre. Connu pour avoir imaginé les aventures de Tintin, Hergé est aussi le créateur d’autres personnages, à l’instar de Quick et Flupke, ou encore Jo, Zette et Jocko.

Le très beau musée a ouvert ses portes en 2009 et se situe à Louvain-La-Neuve, en Belgique. Il est composé notamment de huit salles d’exposition permanente, d’une salle pour les expositions temporaires, et d’un café-restaurant baptisé « Le Petit Vingtième » en hommage au journal pour lequel a travaillé Hergé. Il regroupe plus de 80 planches originales et près de 800 documents inédits.

On a marché sur la Lune

La visite du musée est interactive. La découverte se fait via un audioguide, au fur et à mesure des salles. Sur l’écran de l’iPod, le visiteur découvre également des interviews filmées, des photos, mais aussi des quiz. Même en n’étant pas un fervent fan de Tintin & Milou, on se laisse prendre au jeu.

Le musée est immense, les salles aussi. Tout est fait pour faciliter la visite. On s’amuse avec les jurons du Capitaine Haddock, on s’exclame devant la chouette maquette de la fusée du numéro « On a marché sur la Lune », on essaie de deviner qui est Dupont et qui est Dupond. On se prend en photo avec les héros d’Hergé dans l’espace « E-Card », et on découvre au fur et à mesure des salles l’évolution de Tintin.

Le Petit Vingtième

Pour des raisons qui lui sont propres, Hergé n’a pas souhaité que le personnage de Tintin soit repris après sa mort par d’autres scénaristes/dessinateurs. Aussi, le dernier album, qui s’intitule « Tintin et l’Alph-art » reste inachevé et regroupe tantôt des planches, tantôt des esquisses et des notes.

Moi qui n’ai pas lu tous les albums de Tintin, j’ai beaucoup aimé cette visite. Alors certes, elle prend du temps (comptez environ 2h si vous voulez tout voir), mais il faut savoir qu’Hergé a fait énormément de choses dans sa vie. Outre les albums de Tintin, il a créé d’autres séries, il avait aussi son propre studio où il dessinait entre autres pour l’univers de la publicité. Le côté interactif rend par ailleurs la visite d’autant plus intéressante !

N’oubliez pas avant de sortir de faire un petit tour à la boutique et de goûter aux délicieuses pâtisseries du « Petit Vingtième » !

Publicités

Le centre belge de la bande dessinée

hall

Centre belge de la bande dessinée

Tintin & Milou

Tintin & Milou

En plein cœur de Bruxelles, le centre belge de la Bande dessinée est incontournable depuis près de 25 ans.

Dès l’entrée, nous sommes plongés dans les bulles. Un Schtroumpf, puis plus loin Boule & Bill nous souhaitent la bienvenue. La voiture de ces derniers n’est d’ailleurs pas très loin, et elle est authentique. Elle a été offerte à Roba, le scénariste, et signée de la main de plusieurs grands illustrateurs. Au rez-de-chaussée, les férus de BD pourront s’attarder à la brasserie avant de démarrer leur visite ou faire un tour dans la librairie très fournie du musée de la bande dessinée.

planches de bd

Planches de bd

A l’étage, une première exposition permanente nous attend. Celle-ci porte sur l’invention de la bande dessinée. Elle est suivie de l’art dans la BD qui décrypte tout le processus de création, de la première planche à sa mise en vente, en passant par les éditeurs. Les différents genres de BD sont également répertoriés avec, à chaque fois, plusieurs exemples pour les illustrer.

toile sur chevalet

Peinture schtroumpfesque

Plus on avance dans le centre belge de la bande dessinée, plus on se « spécialise ». Comprenez par là que les fans de Tintin et des Schtroumpfs en auront pour leur argent. Chacun de ces héros bénéficie de son propre espace.

Dans le secteur dédié à Hergé, on retrouve le début des aventures de Tintin jusqu’à son heure de gloire. Du côté de Peyo et des Schtroumpfs, on accède à de multiples informations, aux portraits des 100 Schtroumpfs, ainsi qu’à leur univers.

Enfin, parmi les autres expositions permanentes, les visiteurs pourront s’attarder sur « Dickie » de Pieter de Poortere, ainsi que sur l’art nouveau d’Horta et des magasins Waucquez.

Le centre belge de la bande dessinée possède également une bibliothèque ainsi qu’une salle de lecture. De quoi passer un bel après-midi en compagnie de nos héros favoris.

boule et bill, planches de bd et schtroumpf

Le centre belge de la bande dessinée