Chat-Bouboule

chat

Chat-Bouboule

« Après des millénaires d’évolution des espèces, le mécanisme de sélection naturelle s’échoue dans mon salon pour offrir à l’humanité un chat capable de se lécher l’arrière-train… par télépathie uniquement ».

Dans sa bande dessinée intitulée « Chat-Bouboule – chroniques d’un prédateur de salon », Nathalie Jomard nous présente un chat légèrement en surpoids, qui assume sa gourmandise et sa vie de pacha. A raison d’une illustration par page (ou presque), la scénariste nous amuse à travers plusieurs scènes de la vie quotidienne. De l’art de dormir encombré, à la migration des poils sauvages, en passant par les techniques de survie alimentaire, le chat Bouboule divertit tous les propriétaires de chats (et les autres aussi). Car même si je n’ai pas de quadrupède dans mes pattes, je dois avouer que beaucoup de situations m’ont fait sourire. Si notre héros grassouillet nous fait un tantinet penser à Garfield, il reste tout de même plus alerte que ce dernier. Et il le sait, un jour, il arrivera à dominer sa maîtresse.

Merci aux éditions J’ai Lu qui m’ont offert cette bande dessinée humoristique. Jusqu’à ce jour, je ne savais même pas que cet éditeur publiait des BD. Ce fut une agréable surprise, tant au niveau du contenu que du contenant. Les BD J’ai Lu possèdent en effet un format très agréable et confortable… et aussi esthétique ! Et puis cet ouvrage m’a permis de découvrir aussi les dessins de Nathalie Jomard, tout en rondeur et en couleurs. Nul doute que je pencherai plus en détails sur sa bibliographie !

Publicités

Le petit grumeau illustré

Le petit grumeau illustré

Me voici en pleine lecture d’une bande dessinée de Nathalie Jomard : « Le petit grumeau illustré ».

Cet ouvrage est axé sur les chroniques d’une apprentie maman. Le « grumeau » en question n’est autre que le surnom de la progéniture. Les faits sont chronologiques. Le lecteur découvre tout d’abord la jeune femme enceinte et son lot de changements : prise de poids, poussée d’hormones, vergetures, achats compulsifs  et autres frénésies. Puis, vient l’heure de se préparer à la venue de bébé et enfin l’accouchement, que certaines appelleront la délivrance, d’autres la pire douleur de leur vie. Le grumeau est enfin parmi nous et c’est une nouvelle vie qui commence : les nuits plus courtes, les dents, les conseils foireux de l’entourage, les biberons et les couches et j’en passe…

Avec humour, sarcasme et auto-dérision, Nathalie Jomard raconte la vie d’apprentie maman sans aucun filtre. Tout n’est pas toujours rose, tout n’est pas toujours noir et il faut parfois compter sur des nuances de gris. L’ensemble donne de joyeuses saynètes et des dessins plus que sympathiques. La bande dessinée est aussi l’occasion pour l’illustratrice de donner ses propres conseils qui ont plus tendance à nous faire rire qu’à nous tirer de situations cocasses. Merci aux éditions J’ai Lu pour cet ouvrage qui parlera forcément aux parents.