Shooting Star

Shooting Star

Août 1932, Hollywood : Sur Sunset Boulevard, Norma Jeane vit une enfance loin d’être dorée. Sur le grand écran du Chinese Theater, celle que l’on appellera par la suite Marylin Monroe, regarde sa vie défiler. Dès le début, la petite fille qu’elle était voulait être remarquée. Mais on ne peut pas dire qu’elle puisse compter sur sa famille pour mener une vie sereine. Un père dont on ne connait pas l’identité, une mère folle, des placements en orphelinat puis en famille d’accueil,  Marylin connait de nombreux déboires. A l’adolescence, la jeune fille séduit déjà les garçons de par son physique et aime en jouer. Elle se marie tôt, à l’âge de 16 ans, avec Jim Dougherty. Elle abandonne ses études et se met à travailler à l’ignifugation des ailes d’avions et l’inspection des parachutes dans l’usine de son mari. Elle y sera repérée par des photographes militaires qui verront en elle la mannequin de demain.

« Shooting Star » c’est un roman de Fabrice Colin que j’ai repéré sur le stand des éditions Albin Michel, au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse à Montreuil.  Pour être honnête, je ne suis pas spécialement fan de Marylin Monroe, je n’ai même vu aucun film à ce jour mais je dois dire que ce biopic m’intriguait. Car, contre toute attente, l’actrice n’est pas née avec une cuillère d’argent dans la bouche, bien au contraire. Elle a vécu énormément de choses au cours de son enfance, qui auraient très bien pu lui donner envie de sombrer. Mais Marylin a su garder la tête haute et ses rêves en vue. Fabrice Colin m’a emportée dans ce récit et je ne serai pas contre qu’il poursuive le biopic. Un ouvrage enrichissant pour sa culture personnelle et qui mérite largement d’être connu pour nous dévoiler la face cachée de l’un des visages les plus marquants du XXe siècle.