Les aventures de Poussin Ier

Les aventures de Poussin 1er

Poussin 1er n’est pas un poussin comme les autres. Comme l’indique son nom, c’est le premier de son espèce (enfin, c’est ce qu’il croit). Et en plus d’être un oiseau adorable, Poussin Ier est aussi philosophe ! Qui de l’œuf ou de la poule est arrivé en premier ? Mystère ! Quelle est sa place dans la chaîne alimentaire ? De qui doit-il se méfier ? Et c’est quoi tous ces petits bouts qu’il « perd » chaque jour ? (je vous laisse deviner à quoi je fais allusion…)

Le premier tome de cette série imaginée par Eric-Emmanuel Schmitt et Janry s’intitule « Cui suis-je ? ». Un second tome est déjà disponible en librairie et un troisième paraîtra prochainement. Que vous dire ? « Les aventures de Poussin 1er », c’est un coup de coeur ! Je l’avais déjà repérée en fin d’année dans la librairie où je me fournis, je l’avais feuilletée et elle ne m’avait pas laissée indifférente. J’ai enfin pu la lire (et elle se lit très très vite) et j’ai adoré ! On se situe entre l’humour et la philosophie de vie, les questions existentielles  et le quotidien d’une bestiole à plumes. C’est tout simplement tordant et j’ai déjà hâte de me mettre à la lecture du second volet !

Si le trait des dessins est plutôt grossier, n’allez pas imaginer que cette BD se destine aux enfants ! Si les aventures d’un poussin peuvent en effet les amuser, je ne pense pas qu’ils comprendraient grand-chose à certaines réflexions, c’est pourquoi je la conseille davantage aux adultes. Après votre lecture, vous ne verrez plus les poussins de la même manière…

Si on recommençait

Si on recommençait

Alexandre, la quarantaine, revient dans la maison qui a bercé son enfance. Mais, étrange phénomène, il replonge dans le passé, à un moment précis qui bouleversa sa vie. Il revoit sa tendre grand-mère, ses petites amies de l’époque et lui-même, en beaucoup plus jeune. Aujourd’hui, il a peut-être la possibilité de changer le destin. Fera-t-il les mêmes choix ? Et s’il pouvait tout recommencer ?

« Si on recommençait » est la première pièce de théâtre que je lis d’Eric-Emmanuel Schmitt. De l’auteur, j’avais déjà pu lire « La part de l’autre » et l’on m’avait dit beaucoup de bien des pièces de l’écrivain, alors j’ai voulu essayer. Nous sommes en plein dans le théâtre contemporain, un peu dans le loufoque, puisque la scène qui se déroule dans « Si on recommençait » est complètement improbable. Tout comme le personnage principal, on peut se demander s’il serait bon de changer le passé, de l’améliorer, en sachant bien que chaque décision aura des conséquences. « Si on recommençait » est une pièce qui se lit facilement et qui donne envie d’en lire d’autres de l’auteur, même si certains metteurs en scène trouvent que les pièces de Schmitt ne sont pas du « bon théâtre », dans la mesure où la mise en scène reste limitée.

13 à table !

13 à table !

13 à table, c’est un recueil de nouvelles inédites publié chez Pocket expressément pour venir en aide aux Restos du Coeur. Dans ce recueil, on retrouve des histoires écrites par les plus grands écrivains français contemporains : Bernard Werber, Marc Levy, Tatiana de Rosnay, Françoise Bourdin, Emmanuel Carrère, Agnès Ledig, Guillaume Musso, Franck Thilliez, Maxime Chattam, Alexandra Lapierre, Pierre Lemaître, Gilles Legardinier, Eric-Emmanuel Schmitt et Jean-Marie Perier.

Toutes les nouvelles rassemblées dans « 13 à table » ont un point commun : le repas. Certains ont lieu en famille, d’autres sont organisés pour des retrouvailles. Il y a du rire, du suspense, du noir, de l’absurde ou encore de la tendresse, tout dépend de l’auteur que nous lisons.

Voici mon top 3 :

– Fantôme / Guillaume Musso : l’histoire se déroule dans un hôpital. Une jeune femme sur son lit de mort copine avec un médecin. Refusant le plat qui lui est servi, cette dernière accepte avec grand plaisir que le jeune homme lui rapporte un bon fast-food. Mais en discutant avec les infirmières, elle se rend compte que ledit médecin est mort depuis plus d’une vingtaine d’années…

– Maligne / Maxime Chattam : moi qui n’ai jamais lu de livres de cet auteur (même si je sais qu’il est fortement apprécié), j’ai été séduite ! Le récit est très noir, certes, et évoque la boulimie et le cannibalisme dans toute sa… splendeur ?! La nouvelle la plus sombre mais aussi la plus surprenante.

– Langouste blues / Bernard Werber : la nouvelle la plus originale du recueil, ça ne fait aucun doute ! L’écrivain se prend pour Bob, une langouste qui ne veut pas finir dans l’assiette.

Pour chaque livre acheté, 3 repas sont distribués par les Restos du Coeur. Alors si vous voulez faire une bonne action et lire un bon bouquin dans la foulée, vous savez ce qu’il vous reste à faire.