Sous l’entonnoir

Sous l’entonnoir

Derrière le titre « Sous l’entonnoir », se cache une bande dessinée autobiographique, signée Natacha Sicaud et Sibylline. C’est cette dernière qui a décidé de remonter le temps pour raconter son séjour à l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne. Dans le récit, Aline a 7 ans lorsque sa maman décide de mettre fin à ses jours à l’aide d’une carabine. Lorsqu’elle devient adolescente, Aline veut elle aussi en finir une bonne fois pour toutes avec le chagrin qui la ronge. C’est ainsi qu’elle se réveille dans l’établissement parisien, et découvre un nouveau rapport au temps, un autre système de soin que celui auquel on a le droit habituellement. Et puis elle y rencontre des gens, toutes sortes de gens.

Véritable roman graphique, « Sous l’entonnoir » nous permet de découvrir l’intérieur d’un hôpital psychiatrique, du point de vue d’une patiente, qui vient de faire une tentative de suicide. Lorsque l’on n’est pas abruti de cachets, le temps s’écoule différemment et il faut apprendre à s’occuper, entre jeux de société et télévision. Car, l’envie de sortir est plus forte que tout. Aline doit également côtoyer des personnes atteintes de pathologies assez lourdes, ce qui donne en tout et pour tout un univers peu propice à la guérison, tellement il est déprimant. Déprimant mais très intéressant à découvrir.

Cliquez ici pour commander « Sous l’entonnoir »

Publicités