Repose-toi sur moi

Repose-toi sur moi

« Repose-toi sur moi », c’est l’histoire de deux voisins d’un immeuble parisien qui vont tomber amoureux l’un de l’autre. D’un coté, il y a Ludovic, un ancien agriculteur qui s’est reconverti dans le recouvrement de dettes. Son bureau change tous les jours, au fur et à mesure des personnes à qui il doit rendre visite. De l’autre côté, il y a Aurore, une styliste, mariée et mère de famille, qui rencontre pas mal de problèmes à son travail. Autour d’eux, se trouvent des corbeaux, par dizaine ; c’est d’ailleurs un peu grâce à eux que ces deux-là vont se rencontrer.

Le roman « Repose-toi sur moi » de Serge Joncour a remporté le Prix Interallié 2016. Je profite de cette chronique pour remercier les éditions J’ai Lu qui m’ont gentiment offert cet ouvrage. C’est donc (déjà) le troisième livre que je lis de Serge Joncour. Ayant beaucoup apprécié « L’écrivain national »,  je me suis lancée dans cette nouvelle lecture ; il faut dire que la 4e de couverture, et plus particulièrement cette histoire de corbeaux a attiré ma curiosité !
J’ai trouvé le personnage de Ludovic fort intéressant. Dès les premiers chapitres, nous découvrons cet agent du recouvrement qui aime faire dans le social, et qui tient à tout prix à résoudre les problèmes de dettes de chacun.  L’histoire des corbeaux quant à elle, m’a forcément fait penser aux oiseaux d’Hitchcock, et il s’agit sûrement d’un clin d’œil de l’auteur au cinéaste. Ces oiseaux ajoutent en effet un brin de morosité et rendent l’ambiance plus pesante. Enfin, j’avoue que je n’aurai jamais imaginé ces deux voisins que tout oppose tomber follement amoureux, d’autant plus qu’Aurore, la styliste, est une femme casée (vous me direz, ça n’empêche pas certains de se lancer).  En bref, c’est un roman contemporain agréable à lire, malgré parfois quelques lenteurs.