Mamma mia !

Mamma mia !

Ne vous fiez pas au titre de cette bande dessinée. « Mamma mia ! » n’a rien à voir avec le groupe Abba, ni avec le film où figure Amanda Seyfried. Il s’agit d’une série imaginée par Obion et Lewis Trondheim, dont le premier tome s’intitule « La famille à dames ». En voici un résumé : Aurélie débarque un beau matin avec sa fille Emma chez sa grand-mère. Elle lui demande de l’héberger le temps de retrouver un travail stable, ce que la mamie accepte avec grand plaisir. Et puis, c’est au tour de Sophie de débarquer, la mère d’Aurélie. Après des années d’absence (29 ans pour être exacte), celle-ci revient du Brésil, bronzée comme jamais. Les quatre femmes vont donc apprendre à se (re)découvrir et à cohabiter ensemble, chose qui ne semble loin d’être aisée.

Ce premier tome de « Mamma mia ! » m’a beaucoup plu. A la fois humoristique et attendrissant, il m’a beaucoup fait penser à la série jeunesse « Dad » de Nob, dans laquelle un papa élève seul ses quatre filles.

Dans ce premier volume, les tensions sont palpables entre Aurélie et sa mère qui revient de 29 ans de vacances. Elle n’assume ni son rôle de maman, ni de grand-mère et ne cherche qu’une chose : un homme ! La petite Emma de son côté, cherche un prétendant à sa maman dans la cour de l’école. Quant à la mamie, elle se sent parfois un peu dépassée par les événements et les nouvelles technologies. Le tout rend la lecture très sympathique et j’ai hâte de découvrir la suite des histoires de cette famille sur quatre générations.

Publicités