Les sept maris d’Evelyn Hugo

Les sept maris d’Evelyn Hugo

Elle était belle, sexy, scandaleuse. Elle était une actrice incontournable sa génération, une véritable icône à Hollywood. Elle a été une mère, une épouse aimante et mariée sept fois ! Elle, c’est Evelyn Hugo, le personnage principal du dernier roman de Taylor Jenkins Reid, « Les sept maris d’Evelyn Hugo ».

A l’aube de ses 80 ans, la comédienne se sépare de ses robes les plus mythiques en les vendant aux enchères. Il semblerait qu’Evelyn Hugo soit en train de passer un cap. La voilà qui sollicite Monique, une journaliste du très réputé magazine Vivants, pour écrire sa biographie. Cette dernière a pour objectif de lever le voile sur son histoire.  Aussi bien passionnante que passionnée, l’actrice avoue tout, sans filtre. Prête à faire la paix avec son passé, elle tient une dernière fois à remercier celui sans qui elle serait restée dans l’anonymat : le public.

Ce roman, très axé 7e art, ne raconte pas seulement sept histoires d’amour différentes. Il parle avant tout d’une femme qui a marqué le cinéma et toute une génération. Un récit sensible, tantôt drôle, tantôt triste, qui pourrait très bien être attribué à une actrice contemporaine. Je ne m’attendais pas à avoir un coup de cœur pour ce conte hollywoodien, et pourtant, le voilà sagement rangé dans ma bibliothèque parmi les autres livres que je chéris tant.