La nuit est mon royaume

La nuit est mon royaume

Nawel a 20 ans et vit dans un quartier sensible. Avec Alice, sa meilleure amie, elle a créé un groupe de rock. Les études supérieures les mènent à Paris et en parallèle, les deux jeunes femmes cherchent à se faire connaître. Lors d’un festival dédié aux jeunes talents, Nawel fait la connaissance d’Isak Olsen, un prodige dont elle tombe amoureuse. Avec le temps, la musicienne délaisse ses études et son job alimentaire pour se consacrer pleinement à sa passion. Mais la réalisation d’un premier album et les sacrifices ont un prix.

C’est une bande dessinée sur l’adolescence et les rêves que nous propose Claire Fauvel. On y fait la connaissance de deux adolescents au milieu de vie assez similaire, qui vont devoir pourtant se heurter au décalage culturel et social. Dans une ambiance totalement rock, l’auteure-illustratrice évoque plusieurs thèmes chers à cette tranche d’âge : la différence, le racisme, le harcèlement scolaire, les études, ou encore la jalousie. Entre espoir et désillusions, Claire Fauvel livre une BD plutôt intimiste sur l’histoire d’une génération pleine d’énergie.