Fallait pas l’inviter !

pièce montée

Fallait pas l’inviter !

Agathe a 30 ans et un caractère bien trempé. Si elle se plaît dans son célibat, sa famille désespère qu’elle trouve un jour quelqu’un de bien. Alors lorsque son frère Philippe réunit ses proches pour préparer son mariage, la fameuse question tombe : « Agathe, viendras-tu accompagnée ? » Comme pour clouer le bec à ses parents, la jeune femme affirme qu’elle viendra avec son fiancé, Bertrand, un publicitaire en vogue. Le seul hic, c’est que Bertrand n’existe que dans son imagination, et qu’il va vite falloir lui donner vie !

Au début de ma lecture du roman « Fallait pas l’inviter ! », j’étais bien sceptique. Agathe me semblait lourde ; je trouvais qu’elle en faisait des caisses tant dans son comportement que dans ses réparties et je me suis dit : « Ça semble mal parti ». Et puis retournement de situation au bout d’une cinquantaine de pages (d’où l’intérêt de dépasser parfois la cinquantième page), j’ai commencé à accroché, à rire, à m’amuser des situations, et c’est peut-être grâce au fameux Bertrand justement. Si le scénario est totalement prévisible et le contexte un peu loufoque, Aloyssius Chabossot nous divertit grandement grâce à son humour féroce. Merci aux éditions Eyrolles pour cette parenthèse comique dans mon quotidien.

Publicités