Déjeuner en paix

Déjeuner en paix

La scène se déroule à Paris, à une terrasse de café pendant l’heure du déjeuner. L’endroit n’est pas très recommandable : c’est cher, le personnel est tout sauf sympathique, et il parait que les salades sont infectes. Mais allez savoir pourquoi les gens y font quand même la queue !

Une jeune femme provinciale s’attable, seule. Quelques minutes plus tard, une Parisienne s’installe à la table d’à côté. Elle semble attendre quelqu’un. Tour à tour, elles se toisent, imaginent la vie de l’autre, se moquent, sont persuadées que l’autre vaut mille fois mieux. Elles semblent si différentes et pourtant, elles ont plus de points communs qu’il n’y parait.

« Déjeuner en paix » est le premier roman de Charlotte Gabris. L’auteure s’amuse ici avec la rivalité féminine, avec malice et sarcasme. Chaque personnage démarre par un monologue intérieur. Si l’heure est tout d’abord à la concurrence, les thématiques abordées par les deux personnages sont hautement actuelles. On y parle de la femme parfaite, de féminisme, de l’égalité hommes-femmes, de l’enfance, de l’éducation, du temps qui passe, bref, de beaucoup de sujets de société. L’écriture est telle qu’elle amène le lecteur à réfléchir à certains sujets mais aussi à sa propre vie. Un roman qui sort de l’ordinaire et qui a le mérite d’avoir une fin à laquelle on ne s’attend absolument pas !