Mimosa

Mimosa

C’est l’histoire de Mimosa. Enfin, ce n’est pas vraiment une histoire, c’est plutôt son quotidien. Le quotidien d’une fillette pleine de répartie et qui, comme tout enfant qui se respecte, se pose des questions existentielles. Elle a un vieux chat, qui se prénomme Jean-Louis, un papa rockeur, peut-être un peu trop porté sur la bouteille, et une maman qui s’attèle constamment au bon ordre du foyer. Mimosa est fan de bonnets et de sport s’il reste pratiqué ponctuellement. Quant aux garçons, la petite fille n’est pas prête pour ce genre de choses. Ce sujet, elle s’attardera dessus quand elle sera au lycée, pas avant.

Cette gamine drôle et espiègle, sortie de l’imagination de Catmalou et Edith, n’est pas sans rappeler un certain Pico Bogue, un petit garçon chevelu qui n’a pas la langue dans sa poche. Le dessin quant à lui, est irrésistible. Mimosa est craquante, encore plus dans sa pochette BD. Une bande dessinée sous forme de strips, un peu à l’ancienne, dans laquelle la petite fille s’interroge sur la vie : est-ce que les maîtresses pètent ? Est-ce qu’il ne faut pas manger la neige parce qu’elle est périmée ? Quel était le style de Coco Chanel ? Des questions pertinentes, des réponses originales et des réflexions qui prêtent à sourire, n’attendez-plus et faites la connaissance de ce brin de fille au fort caractère !