Ze journal de la famille (presque) zéro déchet

Ze journal de la famille (presque) zéro déchet

Chaque Français produirait environ 390 kilos de déchets par an. C’est trop, beaucoup trop. Après cette prise de conscience, Bénédicte Moret et son conjoint Jérémie Pichon ont décidé de se lancer un défi, celui de vivre une année sans (presque) faire de déchets. Après le livre « La famille Zéro déchet », c’est au tour de la bande dessinée de faire son apparition en librairie.

Avec « Ze journal de la famille (presque) zéro déchet », Bénédicte Moret revient sur son quotidien et les péripéties familiales vécues, suite à cette décision de devenir ultra-écolo. Il y a eu des victoires, mais aussi des échecs, quelques critiques et des encouragements des proches, ainsi qu’une bonne dose d’organisation. Le plus dur comme dirait Bénédicte Moret, c’est de s’y mettre et de savoir par où commencer. Aussi, mieux vaut s’informer au préalable, sachant qu’en théorie, il faudrait 21 jours pour parvenir à bousculer ses habitudes. Le mode zéro déchet passe, entre autres, par la fabrication de ses propres produits ménagers, cosmétiques, l’utilisation d’une gourde plutôt que d’une bouteille d’eau en plastique, ou encore le compost, l’achat en vrac, etc.

Outre le fait d’être une sympathique histoire joliment illustrée, la bande dessinée est bourrée de bons conseils pour ceux qui souhaitent réduire leur production de déchets. Un peu d’humour, un zeste de bon sens et une once de savoir-faire et le tour est joué !