L’écossais

écosse

L’écossais

A 26 ans, Alicia, maman d’un petit garçon, travaille pour une agence de traduction, Lexitrad. Overbookée, la jeune femme décide de s’accorder du temps pour elle et de partir en Écosse quelques jours. Sur place, Alicia loue un cottage à de charmants propriétaires et fait la connaissance d’un bel homme, ancien militaire. Mais les vacances ne sont pas de tout repos, surtout lorsque la patronne impose à la traductrice un client bien pompeux.

« L’écossais » est une belle romance signée Anna Briac, que j’ai lu en tant que « Lectrice Diva Romance ». Nous quittons la France pour le territoire du Loch Ness, où les petits cottages côtoient les grands châteaux. Dans une maisonnette perdue au milieu de nulle part, Alicia et son fils Samuel se prennent d’affection pour les propriétaires qui deviendront rapidement leurs amis. A cette amitié, s’ajoutera aussi l’amour pour un Écossais. Alicia qui ne croyait plus aux histoires de cœur et au coup de foudre va devoir revoir sa copie. L’idylle ne va cependant pas échapper aux commérages sur l’île, ce qui aura le don d’agacer les protagonistes. Et comme si cela ne suffisait pas, la jeune femme va devoir travailler durant ses congés en accueillant un client à deux reprises sur l’île. Un client bougon, machiste qui va essayer d’abuser d’elle lorsqu’ils se retrouvent en tête-à-tête. « L’Écossais » est un roman léger, idéal pour se détendre, qui nous embarque à travers des paysages somptueux pour une histoire d’amour que l’on aurait tous envie de vivre.

Publicités