Broken Things

Broken things

Il y a cinq ans jour pour jour, une adolescente répondant au nom de Summer Marks a été brutalement assassinée dans les bois. Tout le monde est persuadé que Mia et Brynn ont tué leur meilleure amie. Il faut dire qu’à l’époque, les trois filles s’étaient plongées dans un monde imaginaire, en écrivant la suite de leur livre de chevet, « Le chemin de Lovelorn ». Depuis, elles sont surnommées les Monstres de Brickhouse Lane.  Aujourd’hui, à la date anniversaire de la mort de Summer, c’est une découverte qui va ressusciter tous les mystères…

C’est un thriller Young Adult que nous livre Lauren Oliver à travers « Broken Things ».  J’avais déjà lu d’autres romans de cette auteure qui m’avaient beaucoup plu, à l’instar de la saga « Delirium » et « Le dernier jour de ma vie ». Ce nouvel ouvrage m’a été proposé à la lecture par les éditions Albin Michel et je les en remercie.

J’ai trouvé toute l’histoire vraiment, mais vraiment bizarre. Je n’ai jamais lu un récit de la sorte. Et bien qu’il sorte de l’ordinaire, j’ai été happée par les événements. On y suit trois adolescentes emprises par un roman, à tel point qu’elles décident d’y inventer une suite macabre et de s’identifier complètement aux personnages principaux. Où s’arrête la fiction ? Où commence le réel ? Là sont les véritables questions. Entre roman policier et science-fiction, l’ouvrage aborde également des questions relatives à l’adolescence : l’amitié, l’homosexualité, les secrets et les fanfictions qui ont souvent la côte auprès du jeune public. De quoi donner envie aux ados de se plonger dans l’univers de Lauren Oliver.