Comment se remettre à lire

Traumatisé par la lecture quand vous étiez petit, vous n’avez depuis jamais refait de tentative. La simple vue d’un livre vous horripile ? Vous évitez les librairies et les bibliothèques ? Une revue passe encore, mais un livre, hors de question ! Pourtant, il en existerait un pour chacun de nous, qui permettrait de déclencher notre soif de littérature.

Pour rechercher l’origine du dégoût, il faut souvent se replonger dans l’enfance, terre des traumatismes. L’aversion pour la lecture peut provenir de différentes choses : un mauvais prof, des notes exécrables, des lectures scolaires obligatoires, une dyslexie, des parents trop à cheval sur la lecture, les raisons peuvent être nombreuses. Aussi, une fois atteint l’adolescence, voire l’âge adulte, on s’éloigne des livres, prétextant que « cela n’est pas notre truc ».

Et pourtant, lire peut devenir un plaisir pour celui qui n’a jamais aimé cela. Il suffit souvent de trouver le bon livre, celui qui déclenchera notre soif de lecture. Un résumé plaisant, un format qui accroche, une histoire qui nous ramène à notre propre vie et c’est tout notre quotidien qui bascule. Voici cinq conseils pour se remettre à lire :

  • Si vous ne sentez vraiment pas à l’aise avec un roman, mais que vous aimez les histoires, essayez les textes lus. En voiture, dans les transports en commun, laissez-vous emporter par une voix et un récit.
  • Mettez-vous à la bande dessinée. Beaucoup disent que la BD n’est pas un livre, mais c’est tout le contraire. Faits historiques, roman graphique, polar, histoires vécues, la BD ne se limite pas à la jeunesse, ni à des personnages emblématiques comme Titeuf ou Lucky Luke. Laissez-vous tenter par quelques bulles.
  • Lisez des romans adaptés de films qui vous ont plu pour prolonger le plaisir. Un film d’1h30 ne peut pas résumer un ouvrage de 300 pages. C’est l’occasion d’en découvrir plus sur ce que vous avez apprécié.
  • Lisez en été des romans légers, tels que la feel-good littérature. Ces romans sans prise de tête sont idéaux pour se déconnecter du quotidien et provoquent parfois un déclic chez le lecteur.
  • Les pavés vous font peur ? Commencez par de petits romans dont l’histoire porte sur l’un de vos centres d’intérêt. Allez-y ensuite à votre rythme. Promis, il n’y aura pas de fiche de lecture à rendre à la fin du mois.
Publicités