A la folie

Joy Sorman, auteure, nous embarque au cœur d’un hôpital psychiatrique, et plus précisément au sein de l’unité 4B. Il s’agit d’une unité fermée où se situent les patients atteints de troubles psychiatriques. Il peut s’agir de schizophrènes, de marginaux, de personnes bipolaires ou encore dépressives… Durant un an, à raison d’une visite tous les mercredis, Joy Sorman va aller à leur rencontre, échanger au quotidien sur leur passé mais aussi leur présent, mais discuter également avec le personnel soignant. La notion de folie est omniprésente et permet d’ailleurs au lecteur de s’interroger sur ses possibles définitions.

« A la folie », c’est presque du journalisme d’investigation sauf que ça prend la forme d’un témoignage. Ce récit, que vous pouvez retrouver aux éditions J’ai Lu, s’avère assez exhaustif car il ne prend pas seulement en compte les patients, mais également l’entourage professionnel et familial. Certains ont une histoire plus « intéressante » que d’autres. Malgré le cadre, il y a aussi quelques moments de joie, des sourires entre les pleurs et la détresse. Si je n’ai pas été vraiment envahie par les émotions et si je pense avoir manqué d’empathie en lisant cet ouvrage, je l’ai tout de même trouvé intéressant. Joy Sorman est plutôt dans le rapport que dans le jugement, car il y aurait tant à dire sur la prise en charge de ces personnes et la manière dont cela peut être fait. « A la folie » permettra peut-être de changer notre regard sur ces unités psychiatriques.

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.