Dans la peau d’un migrant

Dans la peau d’un migrant

La suite du titre « Dans la peau d’un migrant » est la suivante : « De Peshawar à Calais, enquête sur le cinquième monde ». Vous l’aurez donc compris, l’ouvrage d’Arthur Frayer-Laleix n’est autre qu’un documentaire. Un documentaire rondement bien mené sur l’immigration clandestine, dont nous ne percevons qu’une infime partie à travers les médias. Pour mener son enquête et récolter le maximum d’informations, Arthur Frayer-Laleix s’est glissé dans la peau d’un clandestin. Du Pakistan à la Turquie, en passant par les Balkans, mais aussi Calais, le reporter n’a pas hésité à se mettre en danger à plusieurs reprises. Il a ainsi rencontré des passeurs, des logeurs, mais aussi des trafiquants d’humains et bien entendu, des migrants. Pour lui, cet univers s’apparente à un cinquième monde dont personne ne souhaite réellement se soucier. Cependant, il démontre que celui-ci a des conséquences économiques, politiques et sociales, aussi bien au nord qu’au sud du globe.

Merci aux éditions J’ai Lu pour cette lecture plus qu’instructive. L’ouvrage nous permet en effet de porter un autre regard sur la situation actuelle mais aussi de découvrir l’envers du décor de ce trafic d’humains, disons-le franchement. De pauvres hommes, femmes et familles se mettent en péril chaque jour pour fuir des conditions de vie misérables, allant jusqu’à donner tout leur argent pour vivre une nouvelle vie. Les sommes demandées par les passeurs ont beau être astronomiques, elles ne garantissent en rien l’arrivée à bon port sans une seule égratignure. En somme une lecture intéressante qui pourrait bien inciter au débat dans un cercle littéraire.

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.