La prétendue innocence des fleurs

La prétendue innocence des fleurs

Dans son cabinet de juge d’instruction, Marc Ferrer, alors plongé dans une affaire criminelle des plus importantes, se voit livrer un étrange bouquet de fleurs. Composé de deux jacinthes sauvages, de cinq lys blancs et de cinq iris mauves, il semblerait bien que le destinateur ait voulu faire passer un message. Cela tombe assez bien puisque Marc comprend le langage des fleurs, et bizarrement ce bouquet lui inspire la mort…Suivront un jeu de piste entre Venise, Nîmes et Paris, une intrigante romance et bien évidemment, de nombreuses fleurs…

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Scrinéo qui m’ont permise de découvrir en avant-première « La prétendue innocence des fleurs » de Calderon et de Moras. J’en profite pour préciser une nouvelle fois que seuls les ouvrages qui m’ont plu figurent sur le blog. Le langage des fleurs m’ayant toujours interpellée (même si je n’y connais rien), ce roman s’annonçait sous d’heureux auspices. Second point positif : il était indiqué qu’il s’agissait d’un thriller romantique, ce qui m’a d’autant plus emballé.  J’ai été happée dès le début du récit par ces fleurs reçues anonymement, cette femme masquée rencontrée lors d’une soirée et ce jeu de piste qui nous emmène jusque dans des cimetières de campagne…J’avoue : la première moitié de l’ouvrage m’a davantage embarquée que la seconde qui contient selon moi trop de descriptions qui peuvent embrouiller le lecteur, ainsi que quelques lenteurs. Le final reste tout de même assez surprenant et l’ouvrage plaira sans aucun doute aux amoureux de thrillers psychologiques ou un tant soit peu romantiques.
Publicités

2 réflexions sur “La prétendue innocence des fleurs

  1. Je ne pense pas l’acheter vu les lenteurs et le seconde partie moins bonne, mais si je le vois chez quelqu’un je le lirai peut-être parce que l’idée du langage des fleurs est sympa, que j’aime les thriller psycho, et que le romantisme est la cerise sur le gateau !

  2. Je viens de terminer ce roman et je dois dire que, bien que pas spécialement fan de polar, je l’ai adoré! Je n’ai pour ma part trouvé aucune longueur. Au contraire, l’intrigue est redoutablement bien menée, sans aucun temps mort et chaque fin de chapitre ne m’a laissé qu’une seule envie: celle de tourner encore quelques pages de plus… si bien que je n’ai pas pu le lâcher ! Quant au descriptions (quelques pages en tout sur 384), je les ai trouvées très belles et très efficaces, tant dans les portraits des personnages (ha, le merveilleux Ernesto! …et que dire du gardien de cimetière?) que pour planter le cadre de l’action. C’est un roman qui nous emporte dans son univers, surprenant à plus d’un titre, et qui a surtout cet énorme atout de sortir des sentiers battus: intrigue, romance, mystère… c’est bien plus qu’un simple roman policier!
    Vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de cœur !

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s