Adieu…ou presque !

deux chaises longues sous un nuage en forme de coeur

Adieu ! Ou presque…

Sam est informaticien et peine à trouver chaussure à son pied. Pourtant, il travaille pour un site de rencontres en ligne ; les femmes sont donc à sa portée. Le jeune homme crée alors un algorithme qui permet de trouver l’âme sœur, la vraie, en un clic. Sam tente sa chance et tombe amoureux de Meredith, qui n’est autre qu’une collègue de bureau. Le couple file le parfait amour jusqu’au jour où Livvie, la grand-mère de Meredith, décède. Sa fiancée étant inconsolable, Sam imagine un nouveau programme informatique qui compile tous les mails et chats vidéo échangés entre Meredith et sa grand-mère. Derrière l’écran, les deux personnes peuvent désormais échanger à nouveau des messages, comme si Livvie n’avait jamais disparu. Le résultat est si saisissant que Meredith et Sam décident de tout plaquer pour monter leur propre agence, « RePose ». Celle-ci s’adresse aux personnes endeuillées qui veulent communiquer avec leurs proches comme au premier jour. Si la société est un succès, le programme a aussi ses failles, et les médias ne vont pas hésiter à dénoncer ce qui cloche dans le système…

« Adieu…Ou presque ! » est un roman contemporain, écrit par Laurie Frankel, qui mêle histoire d’amour et science-fiction (si, un peu quand même!) Le début de l’histoire est un peu lent, mais le lecteur est finalement embarqué au bout d’une centaine de pages. Il faut dire que « RePose » pèse son pesant de cacahuètes. Pouvoir parler à des proches disparus, on a déjà tous rêvé de le faire. Et si la technologie rendait cela possible ? Ici, le système est addictif, et on s’imagine très bien à la place des personnages. Ce qui est d’autant plus plaisant dans ce roman, c’est la tournure que prennent les événements. La communication avec les morts (même s’il s’agit en fait d’un algorithme particulier), ne permet pas si facilement de faire le deuil. Pire, le système en question va avoir des conséquences irréversibles sur la vie actuelle des personnages. Ce roman permet donc de s’interroger, non seulement sur l’usage quotidien que nous avons des nouvelles technologies, mais également sur le rapport que nous entretenons avec la mort.

Publicités

2 réflexions sur “Adieu…ou presque !

  1. Bouhou, il n’est pas dans ma médiathèque. Pourtant cette histoire originale m’aurait bien plu pour cet été… Le livre doit être trop récent. En tout cas, ta chronique me donne envie 😉

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s