Virtuosity

jeune femme qui se sent mal

Virtuosity

Encore un roman des Editions Black Moon plutôt plaisant ! Cette fois-ci, il s’agit de « Virtuosity » de Jessica Martinez. Voici le pitch : A 17 ans, Carmen est ce que l’on appelle une virtuose du violon. Avec plusieurs récompenses et albums à son actif, la jeune fille ne peut douter de son talent. Poussée par sa mère, elle aussi musicienne, l’adolescente consacre la majeure partie de son temps à s’entraîner, dans le but de remporter le Guarneri, un prix très convoité. Mais avec le stress, les médicaments, les multiples répétitions, la pression et surtout son concurrent redoutable, Jérémy King, Carmen se retrouve au bord du burn-out.

Soit, le roman n’a rien d’original et l’histoire peine (un peu) à démarrer. Aucune surprise ou presque concernant le final, mais la lecture reste agréable, tout comme l’immersion dans l’univers des musiciens et de la musique classique.

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s