Post mortem

des ados qui se cachent derrière une voiture

Post mortem

A défaut de vous faire part d’un bon roman, je continue sur ma lancée « bandes dessinées », avec « Post Mortem » de Pierre Maurel.

« Post Mortem », qui est au passage une  BD fantastique, raconte l’histoire de Jérémy et de sa bande d’amis, qui voient d’un mauvais oeil l’arrivée des post mortem. Les post mortem sont en fait des personnes qui ont ressuscité, suite à une décision du gouvernement qui voyait là de la main d’oeuvre bon marché. Mais un jour, Jérémy se fait renverser par une voiture, et devient à son tour un post mortem. Conscient des problèmes de cette communauté particulière, il doit fuir pour survivre.

Bon généralement tout ce qui est fantastique et zombies, ce n’est pas trop mon dada, mais Post Mortem a attiré mon attention de par son succès. Agréable à regarder (et à lire) et quand même assez colorée malgré son sujet, cette bande dessinée de 90 pages environ nous fait passer un bon moment. L’histoire nous fait penser à ces classes de la population qui sont souvent mises de côté, voire même à la Shoah, de par l’image des camps de concentration. La fin peut laisser supposer qu’un tome 2 est prévu, mais rien n’est moins sûr pour le moment…

Publicités

Laisser un p'tit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s